06 janvier 2008

La culture Peranakan

Les premiers migrants chinois avaient une vie dure et difficile, ils avaient été importé de Chine par les Britanniques pour cultiver l'hévea, et travailler dans les mines d'étain.
Il fallait pour cela nettoyer la jungle, et on peut facilement imaginer combien ce travail était pénible et dangereux.

Deux dames Nonyas, dans leur costume Peranakan, sarong de Malaya et blouse en dentelle brodée.
Petit à petit, en quelques générations seulement, ils se sont intégrés, enrichis, mixés à la population locale, tout en gardant la culture de leurs ancêtres.
Ils ont developpé une culture à eux, on les appelle les Peranakan. Les hommes étaient les Babas les femmes les Nonyas.

Ici, des boules pour faire travailler les mains et les doigts, lutter contre les rhumatismes.
Je ne sais pas si ces boules sont Peranakan, elles sont importées de Chine.
On en trouve de très belles.
Regardez la finesse des détails de cette jolie dame.
J'ai disposé plusieurs des ces boules qui sont vendues par deux dans un ancien plateau Nonya.
This post in French is somehow the translation of the previous post in English, the photos show more of the Perankan culture, I will have difficulties to stop talking about them because I have a passion for this culture.

9 commentaires:

Hammer a dit…

Interestng items. I've never seen anything like them.

Jeannie a dit…

Beautiful items. They seem to be full of history.

Kitem a dit…

ha ha thanks for your comments, i have more to come.

tweetey30 a dit…

Kitem they are beautiful. Like Jeannie and Hammer I have never seen anything like them.

Tifenn a dit…

C'est très joli et tu fais bien de nous raconter cela, merci!

lisenn a dit…

Je posséde quelques boules chinoises aussi, mais elles ne sont pas aussi belle...

Kitem a dit…

Si Si Lisenn, elles sont aussi belles c'est juste que je m'amuse bien avec mon mode super macro.

alicesg a dit…

Nice photo and thanks for sharing. I love nonya food and used to go down to Malacca for their nonya food.

Nyonya pearl a dit…

I am glad you love our Nyonya stuff. It is a dying breed and only very few nyonyas stuff are appreciated by us Malaysian locals. No doubt, you can know more about us and our food from my web site.

I love my nyonya heritage.

pearl

http://www.my-island-penang.com/Kee-Heritage.html